Traduire Evernote : une application mondiale localisée dans plusieurs langues

Au travail

Traduire Evernote : une application mondiale localisée dans plusieurs langues

Posté par Greg Wén le 11 Février 2016

Posté par Greg Wén le 11 Février 2016

Avec plus de 25 langues prises en charge sur plusieurs plateformes, Evernote est peut-être bien l’éléphant le plus intelligent du monde. Traduire une application dans de si nombreuses langues n’est pas une mince affaire… c’est le fruit du travail de toute une communauté vivant aux quatre coins du monde.

Michał Newiak, basé à Katowice, est l’un des professionnels qui s’efforcent de rendre Evernote accessible au monde, en traduisant l’application en polonais. Avant de mettre son talent au service d’Evernote, il traduisait pour HootSuite, Runtastic, Wunderlist et Facebook. « J’utilise Evernote depuis plus de cinq ans et je pense que ses capacités de synchronisation et de reconnaissance optique de caractères en font un excellent outil », explique Michał. « C’est ce qui m’a poussé à participer à la traduction de l’application : je voulais donner à d’autres personnes la possibilité de l’utiliser dans leur langue maternelle. » C’est en 2011 que Michał a rejoint la communauté de traducteurs. Depuis, il est un membre essentiel de l’équipe de localisation d’Evernote.

Lorsque l’adaptation d’un produit destiné à être utilisé dans tel ou tel pays est bien faite, elle est imperceptible. Car la localisation n’est pas une traduction mot à mot. Elle nécessite une parfaite compréhension de toutes les subtilités d’une langue : syntaxe, expressions idiomatiques, culture… Et parfois, même l’adaptation des idées les plus simples peut donner du fil à retordre.

evernote-translation-server-1

« En polonais, la construction d’un mot ou d’une expression dépend souvent de plusieurs facteurs, notamment le genre du locuteur, le genre de l’auditeur, la pluralité du locuteur et de l’auditeur, et leur relation. Quand on tient compte de tous ces critères, on comprend mieux pourquoi il existe quatre façons de dire « Bienvenue » !

« Morphologie du polonais mise à part, le processus de traduction d’Evernote a beaucoup évolué depuis mon arrivée dans l’équipe », poursuit Michał. « Au début, je traduisais tout à partir de zéro. Les textes à traduire étaient dépourvus de contexte et de références. Il n’y avait rien. Ceci dit, il était possible de gérer ce système à l’époque, car tous les projets combinés comptaient sans doute moins de mots que la seule application Evernote pour iOS aujourd’hui. » Au fur et à mesure que le produit s’est développé, l’équipe de localisation a mis au point des fonctionnalités, comme les aperçus en contexte et la mémoire de traduction, pour faciliter les traductions et leur gestion.

« NOUS AVONS ACCÉLÉRÉ NOTRE RYTHME DE TRAVAIL ET AMÉLIORÉ LA QUALITÉ. NOUS AVONS VRAIMENT COMMENCÉ À TRAVAILLER ENSEMBLE. »

Aujourd’hui, Michał explique que le processus de traduction est assez simple. « Nous utilisons un système de gestion appelé Pootle, où nous recevons des textes divisés en chaînes. À côté de chaque chaîne se trouvent des descripteurs, des captures d’écran et parfois des liens permettant de prévisualiser les pages Web auxquelles le texte sera intégré. Les traducteurs ont également accès aux dernières versions de l’application pour prévisualiser leur travail avant sa publication. »

La passion de Michał pour la traduction a grandement évolué. « Je suis fier, heureux et honoré de savoir qu’un million de personnes utilisent mes traductions au quotidien. Être un membre officiel de l’équipe de localisation d’Evernote, c’est la cerise sur le gâteau. » Ou plutôt, wisienka na torcie, en polonais.

Si vous voulez améliorer nos traductions ou contribuer à la localisation d’Evernote dans votre langue, rejoignez la Communauté de traducteurs d’Evernote et contactez notre équipe de localisation ! Ensemble, nous pouvons améliorer Evernote.

Premium

Evernote Premium

Des produits pour améliorer votre quotidien et vous aider à mieux travailler.

Passer à Premium
Lisez plus témoignages d'utilisateurs dans 'Au travail'

Les commentaires sont fermés.