Astuces et témoignages

Techniques de brainstorming efficaces

Techniques de brainstorming efficaces

Posté par Michael Gaylord le 23 Janvier 2017

Posté par Michael Gaylord le 23 Janvier 2017

Le brainstorming est un excellent moyen de générer des idées et de résoudre des problèmes, seul ou en équipe. Rien ne peut remplacer l’échange spontané d’idées, mais cela ne signifie pas que vous n’avez rien à préparer. Voici quelques techniques et astuces pour des sessions de brainstorming productives.

Un brainstorming pour préparer… votre brainstorming

Si on vous demande de diriger une session de brainstorming en équipe, mais que vous êtes novice en la matière, sachez que la préparation est essentielle. Vous devez donc réfléchir en amont à votre stratégie et faire des recherches sur le sujet qui sera abordé, mais aussi laisser les éléments qui vous entourent vous inspirer. Utilisez Evernote pour collecter toutes les idées potentielles qui vous viennent dans la journée, que vous soyez dans le train pour aller au travail, en cours de Pilates ou en train de lire les actualités.

Brisez la glace avant de commencer la session

Dans toute session de brainstorming, il y a généralement des personnes qui monopolisent la parole, tandis que d’autres ne s’expriment que lorsqu’on leur pose une question. Pour aider chacun à partager ses idées, commencez par briser la glace. Par exemple : « Dites-nous quelque chose à propos de vous qui pourrait nous surprendre ». Les réponses permettront de détendre l’atmosphère et de créer des liens. Un environnement accueillant et dans lequel les membres de l’équipe se sentent en sécurité est essentiel pour un brainstorming efficace.

Rappelez à votre groupe (ou rappelez-vous, si vous êtes seul) de respecter toutes les idées et d’adopter une attitude encourageante au lieu de démonter les suggestions qui sortent de l’ordinaire. Si vous travaillez en groupe, fixez des limites de temps pour favoriser l’échange d’idées et permettre à chacun de participer. Laissez les étincelles et les nouvelles idées circuler, mais n’approfondissez pas trop une idée en particulier au détriment du brainstorming collaboratif.

Une fois que vous avez donné le ton, présentez clairement le problème ou l’enjeu. Demandez au groupe : « À quoi ressemble la réussite ? ». Prenez le temps d’étudier ce que font vos concurrents pour identifier les méthodes que vous pourriez adopter.

Au lieu de demander des réponses, vous pouvez utiliser le technique du « starbursting », qui consiste à générer de nouvelles questions. Par exemple, pour une nouvelle offre de produits, des questions comme « Quelles fonctionnalités devrions-nous inclure ? » ou « À quoi ressemblerait notre client ? » aideront chacun à évaluer une nouvelle idée.

Jeff Sanders, coach en productivité, utilisateur Evernote et auteur du livre The 5 AM Miracle: Dominate Your Day Before Breakfast, l’un des best-sellers d’Amazon, a toujours un carnet de notes à portée de main pour capturer l’inspiration, qui frappe souvent pendant une session de brainstorming. « Je bloque du temps pour organiser des sessions de brainstorming consacrées à la créativité et à la résolution de problèmes », explique-t-il. « Je préfère les sessions de 30 à 60 minutes, qui me permettent de me concentrer exclusivement sur une question et de résoudre un problème de mon projet en cours. J’enregistre chaque nouvelle idée dans une nouvelle note pour capturer l’intégralité du processus. »

Faites participer tous les membres de l’équipe

Outre le respect des temps de parole et la limitation des discussions trop longues, vous pouvez équilibrer la participation des personnes présentes avec ces techniques :

  • Créez une carte heuristique ou « mind map ». C’est un bon moyen de visualiser et d’analyser vos objectifs, tâches ou défis. Vous pouvez créer une carte heuristique avec un papier et un crayon, ou utiliser une application de création de cartes heuristiques. Sinon, ouvrez une note pour capturer rapidement des idées au fur et à mesure que la représentation visuelle de vos idées collectives prend forme.
  • Écrivez. Demandez aux membres de l’équipe de noter leurs idées sur un bout de papier. Si vous définissez une limite de temps et que vous recueillez les idées de manière anonyme, ils auront moins de temps pour se mettre en avant ou se préoccuper de ce que les autres pensent de leurs idées.
  • Faites une ronde. Demandez au groupe de se lever et de former un cercle. Une fois le sujet donné, chacun lance une idée, que le modérateur enregistre. Personne n’évalue les idées tant que tout le monde n’a pas partagé.
  • Essayez la technique de l’échelle. Elle est particulièrement utile si vous avez des meneurs dans le groupe qui seront tentés de diriger la conversation. En tant qu’animateur, vous donnez le sujet et tout le monde quitte la pièce, sauf deux membres de l’équipe. Une fois qu’ils ont discuté de leurs idées, un autre membre de l’équipe les rejoint et leur présente son idée avant qu’ils n’évoquent la leur. Ce processus est répété jusqu’à ce que tous les membres soient à nouveau dans la pièce et partagent des idées.
  • Faites passer. Donnez à tous les membres 30 secondes pour noter une idée sur une feuille, et demandez-leur de faire passer cette feuille à la personne suivante, qui ajoute une idée. Continuez à faire tourner la feuille dans la pièce jusqu’à ce que chacun ait noté ses idées. Voir les idées des autres membres du groupe aide à en trouver de nouvelles, et les écrire au lieu de les dire peut être plus facile pour les participants timides. C’est une autre façon pour les participants d’exprimer leurs idées et de compléter votre carnet de notes de brainstorming à l’aide d’Evernote.

Faites preuve d’inventivité

Rendez votre brainstorming amusant en organisant votre réunion dans un lieu intéressant. Un changement de lieu stimule la pensée visuelle et incitera les participants à jouer de nouveaux rôles et à repousser leurs limites. Voici quelques idées :

  • Organisez votre session en extérieur. Choisissez un lieu unique, comme une salle de conférence dans un zoo, un musée ou un théâtre. En changeant d’environnement de travail, vous boosterez la créativité.
  • Soyez astucieux. Oubliez les mots ! Demandez à votre équipe de dessiner ses idées ou de les mettre en forme avec du matériel artistique, des jouets (la pâte à modeler fera très bien l’affaire) ou des objets trouvés. Puis prenez des photos pour capturer l’instant. Vous pouvez aussi organiser une chasse au trésor sur le Web de 10 minutes avec Evernote Web Clipper et voir les joyaux dénichés par votre équipe.
  • Jeu de rôle. Changez d’orientation et défendez des points de vue opposés, ou demandez à votre groupe d’exprimer des idées en adoptant des points de vue extérieurs. « Comment un enfant de cinq ans gérerait cette situation ? » ou « Que ferait Luke Skywalker ? » sont de bons sujets pour trouver des idées.
  • Repoussez les limites. Essayez la technique   « Edgecraft » de Seth Godin. Au lieu de vous concentrer sur votre cœur de métier (ex. : la vente de sièges d’avion), orientez votre brainstorming sur des détails, comme le type de snack que vous pourriez proposer pendant le vol. Vous commencerez à voir vos problèmes sous un autre angle.

Préservez la dynamique

« Après une session de brainstorming, je passe les idées au crible et je stocke uniquement les meilleures dans un carnet de notes de projet », explique Jeff Sanders.

Pour poursuivre le travail, encouragez les membres de l’équipe à continuer le brainstorming seuls ou en petits groupes, à ajouter des idées, des croquis et du contenu Web. Tout ce qui stimule leur imagination une fois qu’ils sont retournés à leur bureau.

Le suivi est également important. Veillez à ce que les personnes responsables des résultats post-brainstorming comprennent leur rôle et les attentes de l’équipe, et faites le point lors des étapes clés, au fur et à mesure que les nouvelles idées sont mises en œuvre. Vous pourrez organiser un autre brainstorming en cas de blocage.

Quelques astuces pour utiliser Evernote au mieux pendant votre brainstorming

  • Préparez votre brainstorming en ouvrant une note pour capturer rapidement les idées et enregistrer les photos que vous avez prises.
  • Enregistrez rapidement des articles, photos et vidéos sur le Web avec  Web Clipper.
  • Jetez un œil aux applications de création de cartes heuristiques qui s’intègrent à Evernote, comme  ConceptDraw MINDMAP.
  • Si votre équipe utilise Evernote, demandez-lui d’enregistrer et de partager ses idées des techniques « Écrivez » ou « Faites passer ». Elles pourront ainsi faire partie de votre carnet de notes de brainstorming.
  • Créez un carnet de notes post-brainstorming partagé dans lequel votre équipe pourra continuer à ajouter des idées, des croquis, des images et du contenu Web après la session.

La fin du brainstorming n’est que le début. Pour terminer, remerciez les participants. En leur témoignant votre reconnaissance, vous leur montrez que leur contribution est importante. De quoi poser les bases pour de futures sessions de brainstorming positives et productives.

Premium

Evernote Premium

Des produits pour améliorer votre quotidien et vous aider à mieux travailler.

Passer à Premium
Lisez plus témoignages d'utilisateurs dans 'Astuces et témoignages'

Les commentaires sont fermés.