Astuces et témoignages

Repenser Evernote pour iOS

Repenser Evernote pour iOS

Posté par Kara Hodecker le 17 Mars 2017

Posté par Kara Hodecker le 17 Mars 2017

Les reconceptions sont intenses. Au fur et à mesure que la date de livraison se rapproche, l’équipe est prise dans un tourbillon d’émotions. Après avoir passé des mois à travailler d’arrache-pied sur le produit, on se pose beaucoup de questions : « Est-ce qu’il est prêt ? Est-ce qu’il sera vraiment prêt un jour ?. Comment vont réagir nos utilisateurs ? Vont-ils adorer ? Détester ? Ou un peu les deux ? Que ressentons-nous ? De la peur, de la panique, mais aussi de l’optimisme, et même une certaine euphorie.

Nous avons franchi la ligne d’arrivée.

Il y a un peu plus d’un mois, nous avons présenté au public Evernote 8. Ce récent lancement m’a fait repenser à la dernière fois que nous avons mené un projet de reconception majeur. C’était en 2013.

1*zK7acKlBffkM5iq7L4HYeg

L’évolution d’Evernote pour iPhone

Et si on remontait le temps ?

Le lancement du flat design controversé d’iOS 7 par Apple en juin 2013 a bousculé le design des applications mobiles. C’était la fin du skeuomorphisme : fini les ombres portées, les textures et les motifs ultra-prononcés. Le changement était radical et tout le monde voulait en être.

Quand j’ai vu l’annonce d’Apple, je me trouvais dans une salle de conférence du siège d’Evernote. Et je me suis demandé ce que cela signifiait pour nous. De toute évidence, si nous voulions rester dans la course, il fallait reconcevoir notre application. La difficulté était que nous voulions que l’application soit disponible sur l’App Store le jour du lancement d’iOS 7, à peine trois mois plus tard.

S’attaquer à une reconception de cette envergure en trois mois ne nous mettait pas vraiment sur la voie du succès… mais nous avons réussi l’impossible.

Par contre, nous n’étions pas préparés à la réaction du grand public. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, nous avons reçu le soutien de nombreux utilisateurs et de la presse, et nous avons même été mentionnés dans le keynote d’Apple. Mais il y avait aussi des utilisateurs mécontents qui ont fait entendre leur voix. Ils nous ont dit que l’application était encombrée, que l’interface utilisateur n’était pas intuitive, qu’il manquait des fonctionnalités, et, mon préféré, que nous utilisions à outrance une couleur verte « hideuse ».

Et nous les comprenons. Le changement n’est pas facile à accepter. Être obligé de faire avec des changements qui nuisent à votre productivité quotidienne, c’est encore pire.

Le délai très serré ne nous a pas permis de réaliser les tests utilisateur appropriés ou de demander l’avis de notre communauté bêta, ce qui aurait probablement eu un impact sur le produit fini.

1*qtlZ4KnoyniS3nKDXzRQgA

La version 7.8 d’Evernote

Les reconceptions sont parfois nécessaires, et il était essentiel pour moi, mes collègues, et toute l’équipe d’Evernote de tirer des leçons de nos erreurs, pour ne pas les répéter.

Cette fois-ci, nous mettons toutes les chances de notre côté

Quelques années plus tard, en 2015, quelques designers et moi-même nous sommes penchés sur la navigation d’Evernote pour identifier les zones de confusion et les points à améliorer.

Nous nous sommes vite rendu compte que nos problèmes de navigation n’avaient rien d’anodin et que nous ne pourrions les résoudre simplement en déplaçant certaines parties. Des problèmes sous-jacents sont remontés à la surface. La croissance du nombre d’utilisateurs et leur implication stagnaient. D’autres applications de productivité étaient en train de nous dépasser et de récupérer nos utilisateurs exacerbés.

Nous avons réalisé à quel point notre application était devenue lourde et inefficace. La création de notes et la navigation prenaient trop de temps. Même nous, qui utilisons constamment Evernote dans nos principaux flux de travail, avons commencé à nous tourner vers d’autres applications plus rapides. Il n’a pas été facile de l’admettre, mais le moment était venu.

Nous avons réalisé à quel point notre application était devenue lourde et inefficace.

Nous nous sommes donc fixé un objectif : améliorer l’efficacité. Ensemble, nous avons décidé de prendre notre temps, d’explorer les possibilités et de demander l’avis des utilisateurs tout au long du processus. Nous ne pouvions pas nous permettre de précipiter les choses et de fournir un produit médiocre.

À ce moment-là, je faisais partie des rares membres de l’équipe à avoir participé à la précédente reconception. J’étais donc bien placée pour appliquer les leçons apprises et on m’a confié la gestion du projet. Il y avait beaucoup de travail et j’étais déterminée à prendre les bonnes décisions.

Premiers pas

Nous devions tout d’abord savoir sur quels points concentrer nos efforts.

Nous avons passé nos forums au peigne fin pour voir où les utilisateurs s’exprimaient le plus et quelles étaient les requêtes et les plaintes les plus courantes. Nous avons réalisé des études pour découvrir ce que les nouveaux utilisateurs pensaient de l’application, les fonctionnalités qui les intéressaient le plus et ce qu’ils ne trouvaient pas clair. Nous avons interrogé nos collègues pour savoir ce qu’ils considéraient comme le plus important et les aspects qu’ils souhaitaient voir améliorer.

Nous avons synthétisé les résultats et avons constaté sans grande surprise que de nombreux problèmes étaient récurrents.

Gérer les décisions difficiles

Un projet de reconception exige de prendre d’innombrables décisions : certaines sont petites et faciles à prendre, d’autres très difficiles. Voici un aperçu des défis auxquels nous avons dû faire face.

Créer des notes en un temps record

Nos principaux objectifs étaient l’efficacité et la rapidité. Nous voulions accorder une attention particulière à ce que notre CEO Chris O’Neill a appelé le « time to note », c’est-à-dire le temps nécessaire pour créer une note. Les utilisateurs devraient pouvoir ouvrir l’application et créer immédiatement une nouvelle note dans la plus grande fluidité.

La version 7.0 d’Evernote proposait d’emblée 5 options de création de notes : texte, photo, rappel, liste ou audio. Le problème, c’est que les utilisateurs devaient choisir à chaque fois entre ces différentes options.

Nous nous sommes posé la question suivante : Les utilisateurs apprécient-ils d’avoir autant d’options dès le début ? Ne les ralentissons-nous pas en leur demandant de choisir tout de suite ? Dans ce cas, nous avons étudié les données pour prendre une décision.

C’est ainsi que nous avons découvert que les utilisateurs choisissaient de créer une note de texte la plupart du temps.

1*l5CW1SSnF0qBQ6zz1e-32Q@2x

Options de création de notes dans la version 7.8 d’Evernote

Dans la version 8.0, nous avons ajouté un gros bouton vert permettant de créer une nouvelle note dans la barre d’onglets inférieure, pile sous votre pouce. La question était désormais de savoir ce qu’il se passerait si vous appuyiez dessus.

1*LUg_JDXzy2NdR7lSuclJ5A@2x

Le gros bouton + permet de créer rapidement de nouvelles notes

Avec un seul bouton, les options étaient plutôt limitées. La chose la plus simple à faire, et peut-être la plus évidente, aurait été d’imiter notre version pour Android : si vous appuyez sur le bouton plus, plusieurs options s’affichent. Quelques-uns de nos designers ont évoqué d’autres applications iOS, comme Dropbox, qui fonctionnaient de façon similaire. Mais cela était-il vraiment plus efficace que de voir plusieurs boutons en même temps ?

À la place, j’ai proposé que le bouton plus serve simplement à lancer une nouvelle note (et rapidement !). Vous pouvez capturer vos idées avant toute chose, puis ajouter une photo ou tout autre contenu après.

Ensuite, pour optimiser les autres flux de création de notes, comme prendre une photo ou numériser un document, créer un rappel ou enregistrer de l’audio, nous avons introduit une pression longue pour un accès rapide. Il suffit d’appuyer brièvement pour créer une note ou d’appuyer longuement et de faire glisser pour sélectionner une autre option.

1*zF9rAt5TDGv88SccUn5mHw

Appuyez longuement sur le bouton + pour afficher plus d’options

Avons-nous pris la bonne décision ? Il est encore trop tôt pour le dire. Cacher des actions derrière un geste est risqué. Certains utilisateurs passeront à côté de la pression longue, même si nous tentons de les informer de cette fonctionnalité dès le début. J’espère que nous avons bien fait de commencer par là et que cela servira la simplicité et l’efficacité.

Trouver un nouvel espace pour les carnets de notes

Depuis la toute première version d’Evernote pour Iphone, les carnets de notes ont été un élément de navigation essentiel. Une section était consacrée à vos notes, et une autre à vos carnets.

Lorsque nous avons commencé la reconception, je me suis interrogé sur la validité et la nécessité de cette règle « sacrée ». Les carnets de notes étaient comme des dossiers dans lesquels les utilisateurs passaient leur temps à naviguer. Il n’y avait aucun moyen simple de passer rapidement d’un carnet à l’autre, comme dans nos applications de bureau, et il était difficile de faire plusieurs choses à la fois. Certains utilisateurs n’ont jamais vraiment compris pourquoi nous avions séparé « Toutes les notes » des carnets de notes.

Au début, lorsque nous avons commencé à explorer les différentes possibilités, nous avons envisagé de conserver la séparation entre « Toutes les notes » et les carnets de notes, mais les tests utilisateur ont révélé que cela ne résolvait pas les problèmes de fond. Nous avons essayé d’ajouter une section « Éléments récents », mais cela n’a fait que semer la confusion dans l’esprit des utilisateurs.

1*eEwQsT9cytlHtscgidCecw

Nos premières idées pour la navigation dans les notes et les carnets de notes

Je voulais tenter quelque chose de radicalement différent. Et si les carnets de notes devenaient un moyen de filtrer votre liste de notes ?

J’ai vu que dans l’application iBooks, appuyer sur le titre « Tous les livres » en haut de l’application permettait d’afficher un menu avec d’autres collections (livres audio, PDF, etc.) et je me suis dit que nous pourrions utiliser un modèle d’interaction similaire pour passer d’un carnet à un autre.

1*keRyv1O-V0GkX2RURsXMwA

Appuyez sur le titre dans la barre de navigation pour afficher votre liste de carnets de notes

C’était un changement important. Je demandais à l’équipe de faire quelque chose qui sortait de l’ordinaire et je ne suivais pas les modèles iOS classiques. Certains designers de produits ont refusé ma proposition, et à juste titre. Je suis heureuse de travailler avec une équipe qui n’a pas peur de s’opposer à mes décisions.

L’étape suivante était naturellement celle du test utilisateur. Nous avons mené des études auprès des utilisateurs existants et de personnes qui ne connaissaient pas Evernote. C’était un nouveau paradigme, mais pouvaient-ils apprendre ?

1*dRo-zKNv5V0vdawzO_M42g

La nouvelle façon de naviguer dans les carnets de notes

Les tests se sont étonnamment bien passés. J’étais heureuse (et soulagée) de voir que même si les utilisateurs ne savaient pas ce qu’il se passerait s’ils appuyaient sur « Toutes les notes », la plupart remarquaient la flèche et comprenaient qu’il était possible d’appuyer dessus. Cela nous a permis d’être confiants et de continuer à avancer.

Comment avons-nous fait ?

Evernote 8.0 est entre les mains de nos utilisateurs depuis plus d’un mois. Pour être honnête, le jury est divisé. Nous avons eu droit à tous les types de commentaires, ceux des utilisateurs enthousiastes et optimistes, mais aussi ceux des utilisateurs agacés et déçus, mais nous nous y attendions.

La presse a été extrêmement positive et nous avons même eu droit à un article complet de la part de Wired.

« C’est l’application la plus rapide et la plus soignée jamais développée par l’entreprise » – Wired

Nous avons reçu le soutien de nombreux utilisateurs. Certains ont été conquis par cette version, qu’ils considèrent comme la meilleure version d’Evernote à ce jour : elle est plus nette, plus simple et nous avons mis les choses les plus importantes au centre. Certains de nos utilisateurs les plus actifs et les plus passionnés (qui sont bien souvent les critiques les plus exigeants) ont déclaré utiliser plus souvent l’application depuis la reconception. Mais quand on est designer, il est difficile de se concentrer sur le positif, car on accorde beaucoup d’importance aux commentaires négatifs.

Comme l’application est utilisée par des millions de personnes, les changements que l’on apporte contrarient forcément quelqu’un, qu’ils soient grands ou petits. Il est impossible de satisfaire tout le monde. Par contre, nous pouvons écouter. Même s’il n’est pas agréable de lire les commentaires mécontents, il est de notre devoir de consulter et d’essayer de comprendre les retours négatifs pour nos utilisateurs, car ils comptent sur Evernote.

Aux utilisateurs qui publient des tweets furieux sur la nouvelle interface qu’ils jugent horrible, nous devons demander : pourquoi ? Pour les utilisateurs qui se retrouvent paralysés pendant les réunions parce que nous avons supprimé le mode présentation, nous devons nous demander si nous avons pris la bonne décision.

Même si c’est difficile, nous devons nous souvenir de séparer ce que les utilisateurs n’aiment pas parce que c’est différent (et que cela paraît plus lent et plus difficile à utiliser) de ce qui ne fonctionne pas.

Nous devons croire, même s’il nous arrive de commettre des maladresses, que nos actions sont réellement bénéfiques pour nos utilisateurs, notre communauté et notre entreprise.

Nous avons fait d’énormes progrès, mais ce n’est que le début.

Premium

Evernote Premium

Des produits pour améliorer votre quotidien et vous aider à mieux travailler.

Passer à Premium
Lisez plus témoignages d'utilisateurs dans 'Astuces et témoignages'

Les commentaires sont fermés.