Astuces et témoignages

Comment la technique Feynman peut vous aider à améliorer votre travail profond

Comment la technique Feynman peut vous aider à améliorer votre travail profond

Posté par Taylor Pipes le 11 Août 2017

Posté par Taylor Pipes le 11 Août 2017

Avez-vous déjà eu un collègue qui s’exprimait dans un jargon d’entreprise ou un professeur qui expliquait son cours dans un langage difficile à comprendre ?

Vous n’êtes pas seul ! La technique Feynman pour l’enseignement et la communication est un modèle mental (un découpage du processus de réflexion personnelle) qui permet de transmettre des informations à l’aide d’idées concises et d’un langage simple. Elle est dérivée des méthodes qu’utilisait Richard Feynman lorsqu’il était étudiant à Princeton. Pionnier dans le domaine de l’électrodynamique quantique, Richard Feynman est aujourd’hui considéré comme l’un des physiciens les plus éminents de tous les temps.

La technique Feynman consiste essentiellement à :

  1. Identifier le sujet

Notez tout ce que vous savez sur un sujet. À chaque fois que vous tombez sur de nouvelles sources d’information, ajoutez-les à la note.

  1. L’enseigner à un enfant

Si vous pouvez enseigner un concept à un enfant, vous avez déjà une longueur d’avance.

Ouvrez une nouvelle note et écrivez le sujet que vous voulez enseigner. En dessous, notez tout ce que vous savez sur ce sujet, mais attention, l’idée est d’écrire de manière simple et claire, pour qu’un enfant puisse comprendre de quoi vous parlez.

Lorsque vous écrivez, n’oubliez pas :

Utilisez des mots simples : les enfants ne comprennent pas le jargon ou le vocabulaire opaque. La science regorge de termes complexes. C’est la raison pour laquelle les diagrammes de Feynman sont si précieux. Ses graphiques ont illustré des concepts que les autres scientifiques n’arrivaient à expliquer que dans des cours magistraux interminables.

Lorsque nous n’utilisons pas de jargon, nous ne pouvons pas nous cacher derrière des connaissances que nous n’avons pas. Les mots pompeux et le jargon d’entreprise nous empêchent d’aller droit au but et de transmettre nos connaissances.

Soyez concis : la capacité d’attention d’un enfant nécessite d’exposer les concepts rapidement, comme si vous lanciez une idée dans l’ascenseur. Alors mieux vaut exposer le concept avant que les portes s’ouvrent. Les enfants n’ont pas la possibilité, ou la capacité mentale, de comprendre quelque chose de plus long.

Si vous avez eu du mal à formuler vos idées dans votre note, cela signifie que vous pouvez vous améliorer. Le pouvoir de la créativité peut également vous aider à atteindre de nouveaux sommets dans l’apprentissage.

Pour Feynman, une grande partie du plaisir de la science résidait dans cette première étape : décortiquer ses niveaux de compréhension.

  1. Identifier vos lacunes

C’est là qu’il y a un véritable apprentissage. Qu’est-ce qui vous échappe ? Qu’est-ce que vous ignorez ?

L’identification de vos lacunes vous sera très utile lorsque vous collecterez et organiserez vos notes dans une histoire cohérente (c’est l’étape suivante). Vous pouvez désormais consulter vos sources (notes de conférence, idées, etc.) lorsque vous devez répondre à des questions concernant vos connaissances sur le sujet.

Si vous ignorez quelque chose, consultez des livres. Revenez aux documents source et compilez les informations, cela vous aidera à remplir les interstices.

  1. Organiser + simplifier + raconter une histoire

Rassemblez vos notes et commencez à raconter une histoire en utilisant de brèves explications. Regroupez les éléments essentiels de vos connaissances sur le sujet.

Entraînez-vous à lire votre histoire à voix haute. Faites comme si vous la racontiez à une classe. De cette façon, vous pourrez identifier les moments où le langage devient complexe. Si vous butez sur quelque chose, c’est peut-être le signe que vos idées sont incomplètes.

Utilisez des analogies et des phrases simples pour mieux comprendre l’histoire.

Cette phrase, rédigée par Feynman, résume le pouvoir de cette technique. Ce qui était au départ une question sur notre existence a été traduit dans une seule phrase qui peut être comprise par un collégien.

« Toutes les choses sont faites d’atomes – des petites particules qui se déplacent en mouvement perpétuel, s’attirant mutuellement à petite distance les unes les autres et se repoussant lorsque l’on veut les faire fusionner. »

Ce que dit Feynman, c’est que si vous ne connaissez rien à la physique, l’essentiel est de comprendre que tout est composé d’atomes. Dans une phrase simple, Feynman explique l’existence de notre univers. Cette formidable leçon n’est pas réservée aux scientifiques, elle est également valable pour les écrivains de tout acabit. Allez à l’hypothèse en utilisant le moins de mots possible. Évitez les jargons maladroits.

Faites durer vos idées

La prochaine fois que vous regarderez une page vide dans votre carnet de notes, réfléchissez à un moyen d’en faire une opportunité. Cette technique a été conçue pour vous aider à réviser pour vos examens et à étudier de nouveaux sujets, mais elle peut être facilement adaptée au travail profond. Vous pouvez consacrer un carnet de notes au développement de vos connaissances et à l’évolution de vos idées. Il pourra être une source d’inspiration pour poursuivre votre apprentissage continu, qui est indispensable au travail profond et significatif.

Premium

Evernote Premium

Des produits pour améliorer votre quotidien et vous aider à mieux travailler.

Passer à Premium
Lisez plus témoignages d'utilisateurs dans 'Astuces et témoignages'

Les commentaires sont fermés.